♦ Gleek Club ♦
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le bal de promo ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hey ! Mais c'est
Le Principal Figgins !
••• Le respect, vous me devez.
Le Principal Figgins

Masculin Coq
Messages : 92
Date de naissance : 03/03/1981
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 39

Un peu plus sur moi ♪
Ta citation du moment ♫ : « And now, performing the song Tik and also Tok, by rapper Ke dollar sign Ha, the New Directions. »
Une chanson que j'aime ♥ : Tik Tok - Ke$ha !
Quelque chose à rajouter ? ☼ :

Le bal de promo ♦ _
MessageSujet: Le bal de promo ♦   Le bal de promo ♦ EmptySam 16 Juil - 13:25

Aujourd'hui, c'était le grand soir. Le bal de promo, sûrement l'un des évènements les plus marquants d'une vie, avait lieu ce soir au lycée McKinley. Frétillant d'impatience, Figgins n'arrivait même pas à enfiler son costume, si bien que sa femme dut voler à son secours.

-Tou sais, ce n'était pas nécessaire, Simone, assura le directeur.
-Je n'en souis pas si convaincue, John ! Rétorqua Simone avec amertume en resserrant le nœud papillon au cou de son mari.

Et oui, le prénom de ce cher directeur était bien John.

-PAS SI FORT ! affraid protesta-t-il en grimaçant de douleur. Jo tiens à être en vie pour tout à l'heure. Un bal de promo, c'est exceptionnel !
-Tou y participes tous les ans. C'est lo bal de promo de tes élèves ou lo tiens ?
-Tou poses trop de questions, Simone. Tou sais très bien qu'il s'agit du mi... Hum, se rectifia Figgins en voyant l'air scandalisé de son épouse. Des élèves.
-Bien, bien. Tou es prêt. Tou as bien mis tes bas pour faciliter la circoulation du sang dans tes jambes ?
-Bien soûr ! J'ai fais de la pub pour, j'allais pas oublier ça !

Il passa une main sur sa veste pour la défroisser puis s'en alla avec hâte, souhaitant échapper à Simone le plus rapidement possible. Celle-ci finit par le rattraper lorsqu'il atteignit sa voiture grise dans le garage, et il poussa un soupir de désespoir. Elle tenait un sachet contenant ses fameux sandwichs au thon et cornichons qu'elle lui agita sous le nez.

-Tou risques d'avoir faim !
-Mais non ! Grogna Figgins agacé. Je mangerai des biscuits d'apéritif, il y a tout lo nécessaire là-bas.
-Mais ton cholestérol ! Rappela Simone.

Tout en ronchonnant, Figgins attrapa les sandwichs que sa femme avait préparé avec amour, déposa un baiser sur la joue de celle-ci puis monta dans sa voiture. Il recula jusque dans la rue en manquant de heurter la poubelle du voisin, comme à chaque sortie du garage, puis s'éloigna tandis que Simone lui faisait de grands signes de la main. Enfin, il était libre ! Notre directeur adoré mit en marche sa radio et prit le chemin de la station service, histoire de faire le plein pour l'aller et le retour. Sifflotant en se dandinant sur du Madonna, il s'arrêta net en voyant certains de ses élèves qui avaient eux aussi revêtu leur tenue de soirée et qui étaient aussi venus prendre de l'essence. Il leur adressa un bref signe de la main puis s'éloigna vers le lycée en continuant se siffler. Il arriva vers 18h devant le lycée, ce qui lui laissait environ deux heures pour s'assurer que les préparatifs étaient bien achevés. Figgins retrouva Sue qui arrivait en même temps que lui et qui apportait son précieux ponch dans la salle de danse. La coach des cheerleaders semblait de bonne humeur, ce qui rassura le principal et il se permit de faire le chemin jusqu'à la salle avec elle. Toutefois, sa bonne humeur s'évanouit aussitôt qu'il eut franchi les portes de fer.

-C'EST OUNE CATASTROPHE !

En effet, les guirlandes n'étaient accrochées que d'un côté et pendaient sur le sol. La boule à facettes était tombée sur le buffet, détruisant au passage un assemblage de gâteaux apéritifs et de toasts. Les éclairages semblaient mal fonctionner et Jacob s'amusait à tout prendre en photo. Alarmé, Figgins s'empressa d'aller lui confisquer son appareil pour éviter de provoquer la panique chez les élèves qui, par malheur, passeraient sur le blog du geek avant d'aller au bal et penseraient qu'il serait annulé ou raté. Alors que Sue semblait ne pas trop s'en soucier et amenait son ponch à l'abri des maladroits du club de bricolage qui avaient justement été embauchés pour la décoration, Figgins fulminait. Il bouillait intérieurement à une température certainement supérieure aux plats traditionnels les plus épicés qui lui venaient de ses ancêtres indiens. Terrifié, il se tourna vers Alfredo, le président du club de bricolage. Celui-ci était couvert de peinture violette et de rouleau adhésif, ce qui le rendait encore plus séduisant qu'à son habitude... Haha, humour de principal. Pardon.

-Mon potit Alfredo, que s'est-il donc passé ? Shocked
-M-Monsieur... J'ai décidé de donner de l'entrain à ma troupe en mettant en route ma radio, et je crois qu'il y a eu un soucis. Anne-Caroline était entrain d'accrocher les guirlandes avec son échelle, et puis Léonard est arrivé en tournoyant – vous savez ce qui lui prend quand il entend de la musique... Il a poussé Anne-Caroline sans faire exprès, et elle a essayé de se raccrocher aux guirlandes mais a tout décroché, y compris la boule à facettes qui est tombée sur la tête de Robert. Robert s'est fait assommer et est tombé la tête la première sur le buffet, détruisant les plats à sa portée. La boule à facettes a ensuite roulé dans ce qui restait des plats écrabouillés par Robert, et il ne restait plus qu'une bouillie orange/jaune et des miettes...

A cet instant-là, le principal se doutait bien qu'il devait avoir la tête du masque de Scream. Mais peu importait... Il ne restait plus que deux membres du club de bricolage (Afredo et Xavier, les autres étaient à l'hôpital), Jacob et Sue dans la salle. D'ailleurs, Sue venait de quitter la salle tout en emportant avec elle son inséparable ponch, pour une raison qui lui était inconnue. En reportant son attention sur le buffet en partie démoli, un détail lui sauta aux yeux :

-Alfredo, dis-moi que les crevettes à la mayonnaise à moitié prix n'ont pas disparu dans l'accident …

Le pauvre Alfredo, peiné, se contenta de hocher la tête, signe que c'était malheureusement le cas. Horrifié, Figgins faillit se laisser tomber à genoux.
-NOOOOOON ! Sad

Mais il ne fallait pas se laisser aller à la panique. Et vu l'air effrayé de son élève, il était temps de se ressaisir. Figgins surprit Jacob à les prendre tous les deux en photo. Ah, ça donnerait de quoi parler sur le blog du lycée, ça... Mais justement, il avait le temps de tout rattraper pour passer comme un principal normal dans un lycée normal dans un endroit tout à fait normal. La question était : comment ? Mais aucune idée ne lui vint. Comme à chaque fois où son esprit était vide, Figgins faisait preuve de spiritualité et décidait d'aller se remplir l'estomac. Mais hors de question de toucher au buffet ! Il était bien assez amoché comme ça. Le directeur repensa aussitôt aux sandwichs de sa femme et, tout en soupirant, partit les chercher dans sa voiture. Lorsqu'il s'assit sur le siège du conducteur et croqua dans le premier casse-croûte, il crut qu'il allait pleurer. Mais une idée génialissime lui vint... Figgins engloutit d'un seul coup le reste de son sandwich, manquant de s'étouffer avec un cornichon au passage, puis sortit son téléphone de sa poche en tremblotant. A chaque fois qu'il appuyait sur une touche, un son se produisait, et son stress redoublait. Mais finalement, il parvint à accomplir sa mission :

-ALLO ? Simone ?! Oui, c'est Johnnychou ! Je voulais savoir : est-ce qu'il est possible que tou prépares une centaine de sandwichs ? Oui, oui ! Les mêmes que d'habitoude ! Tu peux piocher dans nos économies ! Fonce à Souper U ! Oui, la 4L est dans le garage ! En voitourrre, Simone ! Je t'aime !

Et il raccrocha après une quinzaine de secondes d'appel. Bon, le sujet de la bouffe était réglé. Maintenant, il fallait remettre les décorations en place... Et ce ne serait certainement pas une mince affaire vu que les seules personnes qui étaient là pour l'aider étaient de vrais dangers publics... Figgins prit donc l'initiative de les transformer en larbins pour les toilettes, permettant à Jacob de prendre des photos des cuvettes immaculées des toilettes du lycée. Il fonça ensuite dans son bureau pour prendre une agrafeuse, une perceuse, quelques vis et un chiffon, puis retourna en courant à son allure dans la salle de bal. A peine eut-il le temps de reprendre son souffle que Figgins se remit au travail, fixant les guirlandes au mur à l'aide de sa précieuse agrafeuse. Il attrapa ensuite une pile d'encyclopédies au CDI et les empila de façon à être assez haut pour fixer la boule à facettes (oui, il y avait un sacré nombre d'encyclopédies à McKinley, et elles étaient très larges). Il l'accrocha au plafond avec sa perceuse, balança ses outils au fond de la salle puis sortit son chiffon et jeta les saletés qui embarrassaient le buffet. Il fit disparaître les déchets sous la nappe puis ramena ses outils et les encyclopédies, et attendit patiemment le retour de sa femme. Celle-ci arriva en faisant marcher un klaxon très bruyant qu'elle avait eu à bas pris à Super U, chargée d'une quantité impressionnante de sandwichs thon/cornichons qui encombraient la voiture entière.

-Merci Simone ! S'empressa-t-il de dire avant que sa femme n'ait eu le temps de dire un mot. Ton aide m'a été très préciause ! Tou m'excouseras, je dois retourner au travail. Tchao !

Et le principal referma la porte d'entrée du lycée au nez de la pauvre Simone qui repartit chez elle sans ses sandwichs ni son mari. Les sandwichs furent rapidement entreposés dans des assiettes en carton de grandes tailles made in China, et Figgins put enfin se laisser tomber sur une chaise pour admirer son travail. C'est ce moment-là que choisit l'électricien pour faire irruption dans la salle, paniqué :

-OH MON DIEU ! Mais rien n'a été fait ici ! Allons donc, mettez-vous au boulot mon p'tit Figgins !

Exténué, Figgins parvint quand même à aller chercher un sac de ballons de baudruche et une pompe à air, et il entreprit de gonfler le plus de ballons qu'il pouvait tandis que l'électricien réglait les éclairages. Jacob, Alfredo et Xavier durent venir en aide à leur pauvre principal, et finalement Figgins eut le temps de paresser un peu. On apporta d'autres équipements pour la soirée à la dernière minute, puis les élèves commencèrent à rentrer. Jacob mit alors la musique en marche, mais le son était si fort qu'on l'entendait à des kilomètres à la ronde. Même à l'hôpital où Léonard se remit à danser, donnant du fil à retordre à ses infirmières. Sue et son ponch refirent leur apparition dans la salle, de même pour les autres professeurs et la salle commença à grouiller d'élèves. Rassemblant ce qui lui restait de courage, Figgins monta sur l'estrade qui allait servir aux New Direction plus tard et entama un petit discours.

-Mesdemoiselles et monsieur, bonsoiiir ! Un bal de promo c'est le moment le plus important d'une vie, mieux que l'enterrement de vie de jeune garçon/fille ou encore que le mariage. Je vous laisse donc en profiter pleinement, mais d'abord... Je souhaiterais que vous pensiez aux gens qui ont fourni tellement d'efforts pour mettre cette soirée à bien, car vous devez comprendre que ce n'est pas facile... Enfin bref, bonne soirée ! En cas d'allergie avec les sandwichs sur le buffet, parlez-en avec Alfredo. Déchaînez-vous ! Very Happy

Les déclarations de Figgins, qui avaient au départ provoquées un grand silence, laissèrent place à des acclamations endiablées. La chanson « I like to move it » se mit d'ailleurs en route, ce qui provoqua un certain entrain chez le principal. Reparti sur sa chaise pour continuer de se reposer après sa dur labeur, il ferma les yeux et se remit à se dandiner de gauche à droite en chantonnant.

« I like to move it, move it … She likes to move it, move it... We like to... Move it ! »

Et oui, dans une soirée comme celle-ci, fallait la bouger l'anatomie ! Et Figgins l'avait bien comprit. Je crois.

○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○

Le bal de promo ♦ Tumblr_lnx6kn23pr1qdz2jh
Revenir en haut Aller en bas
https://gleek-club.forumsactifs.net
 

Le bal de promo ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♦ Gleek Club ♦ :: 
Lycée McKinley.
 :: Gymnase
-
Sauter vers:  
#g="0" align="center">