♦ Gleek Club ♦
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Si différentes. Vraiment ? [Quinn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hey ! Mais c'est
Invité !
Invité
avatar


Si différentes. Vraiment ? [Quinn] _
MessageSujet: Si différentes. Vraiment ? [Quinn]   Si différentes. Vraiment ? [Quinn] EmptyVen 25 Mar - 16:22

On était samedi après-midi, et Kyle venait de faire le tour de la ville sur son scooter afin d'effectuer les dernières livraisons que quelques-uns des braves habitants de Lima, Ohio, avaient faites auprès du Magasin Jenkins.

Lorsqu'il était venu s'installer à Lima avec sa fille, après avoir entamé une procédure de divorce, Mike Jenkins avait décidé d'ouvrir un petit magasin, une sorte d'épicerie, qui s'avérait bien utile lorsqu'il manquait aux gens deux ou trois bricoles. Ça ne rapportait pas des sommes extraordinaires, mais c'était suffisant pour vivre. Kyle faisait tout ce qu'elle pouvait pour aider son père, et consacrait une bonne partie de son temps libre au magasin familial.

La jeune fille rentrait donc de ses livraisons, et passait devant le cinéma justement au moment où des gens en sortaient. Parmi ces gens, elle reconnut une certaine silhouette blonde. Elle sourit avant d'aller s'arrêter plus loin. Elle descendit de son scooter, enleva son casque, et attendit que la-dite blonde s'approche. Elle l'interpela alors, un sourire narquois aux lèvres.


"Hey Barbie ! Tu es seule ? Ken t'a laissée tomber ?"


Kyle ne supportait pas Quinn Fabray, et c'était réciproque. C'était totalement irrationnel, fondé seulement sur de l'amertume et de la jalousie, mais c'était ainsi. La parfaite petite Barbie de McKinley agaçait Kyle au plus au point.
Revenir en haut Aller en bas
Hey ! Mais c'est
Invité !
Invité
avatar


Si différentes. Vraiment ? [Quinn] _
MessageSujet: Re: Si différentes. Vraiment ? [Quinn]   Si différentes. Vraiment ? [Quinn] EmptyVen 25 Mar - 19:14

    Le film venait tout juste de se terminer. Il était temps, je n'avais pas supporté ce navet... Le titre du film m'avait plutôt fait penser à une comédie romantique durant la guerre, plutôt qu'à une histoire d'amour se déroulant de nos jours, dans un pays européen. C'était un film français, je crois. Ils avaient voulus nous en montrer un, mais honnêtement, je commence à comprendre la raison pour laquelle les films français passent rarement la frontière de leur pays... Ah, quel beau pays, les États-Unis, quand même. On avait de la fierté, nous, les américains. Enfin... On a toujours été enviés par les autres, et il est vrai que j'envie parfois les Européens. Enfin, tout dépend pour quelle raison, quel pays, quel région, et avec qui j'irais. Ma mère ? J'en doutais, elle ne voulait pas quitter le pays. Sam ? Je doutais qu'il ne veuille aller là-bas. Mes amis ? Mercedes peut-être ? Non, c'est une diva. Les divas préfèrent rester sous la lumière des projecteurs. Hollywood, Broadway ? Enfin, je me doutais bel et bien que je n'irais jamais.

    Ou alors j'irais probablement seule, ou avec des gens que j'aurais choisis avec un plan parfait. Oui, vous savez, le genre de plan infaillible qui fait que votre séjour sera tant envié que tout le monde voudra vous y accompagner. Alors que je restais pensive, je me décidais à quitter la salle. Les lumières venaient tout juste de s'allumer, et je remarquais que plusieurs personnes étaient perplexes, sans doute car elles avaient trouvé ce film totalement... grandiose. D'autres pleuraient. Pourquoi ? Le film était-il si émouvant que ça ? Hum, ressaisis-toi ma petite Quinn, tu dois quitter ces lieux maudits et ne revenir ici que lorsqu'un bon film sortira. Et tu amèneras quelqu'un, tant qu'à faire. Je me levais, et allais vers la sortie, lorsque je vis dehors, un homme avec une femme, en train de s'embrasser assez... langoureusement, fougueusement, enfin tout ce qui va avec. Le pire ? C'était probablement la poussette à côté d'eux. Je me rapprochais. Je voulais juste... Je voulais être sûre. Une fois près d'eux, l'homme s'arrêta, et me dévisagea.

    « ...Quinn ? » dit-il, en s'arrêtant d'embrasser sa... charmante amie.

    « Tu as du te tromper de personne, tu devrais plutôt t'occuper de ta... »

    Suivant mon regard, la femme jugea bon de finir ma phrase, avec un grand sourire totalement hypocrite. « ...Fille. Elle s'appelle... »

    Je ne pris pas la peine de l'écouter se vanter d'avoir eu un bébé avec ce que j'avais considéré être mon père durant de longues années, puis je partis donc assez rapidement dans la direction opposée, ne préférant pas me retourner. Seigneur, pourquoi avais-je donc voulus vérifier ? Pourquoi étais-je allée voir si c'était bel et bien lui ? Pourquoi avais-je voulu vérifier que mon père m'aime toujours...? Je savais qu'il ne m'aimait plus, c'était impossible. Depuis que j'étais tombée enceinte de Puck, je ne l'avais plus revu une seule fois. Pas une seule. Ma mère était revenue à moi elle... Car il la trompait. Jamais elle ne serait revenue me voir sinon. J'en étais persuadée.

    Elle était trop lâche et l'avait trop longtemps suivit comme un petit chien obéissant. Elle n'avait donc aucun caractère ? J'étais au moins sûre de n'avoir hérité mon caractère d'aucun de mes deux parents. Nous ne sommes pas nos parents de toutes manières, et tant mieux. Vraiment. Alors que je marchais, la tête embrumée, je croisais une tête rousse que je reconnus aussitôt. Décidément pas d'humeur, mais surtout chamboulée par la situation, je ne réagis pas directement. Je la regardais quelques secondes en me demandant de quoi elle pouvait bien parler. Oui, j'avais perdu tous mes esprits, cette vision m'avait toute entière envahie. Bon, ressaisis-toi Quinn, c'est pas le moment ! Hum, je devais déjà choisir entre partir en ignorant la rouquine, ou répondre tout simplement.

    « Tu m'as adressée la parole, Fifi Brindacier ? »

    Sur le coup, je n'avais pas vraiment fait attention à ce qu'elle avait dit. Juste... Les surnoms. Tiens, c'est vrai ça, il était où Sam, pendant que je regardais cette merveille cinématographique ? Ah oui, il était allé à un repas de famille ce midi, et ça avait duré tout l'après-midi. Bon, il était légèrement tard quand même, mais je ne lui en voulait pas, il avait bien le droit de vivre. Je m'apprêtais à parler à Kyle, mais finalement, je ne dis rien, et je me contentais de me retourner. Il était toujours là, et me regardait de temps à autre. Sa pouf, quant à elle, ne se souciait pas le moins du monde de ce qui se passait autour d'elle. Bon... Une chose que je ne dirais pas à ma mère, une. Je me retournais de nouveau, de nouveau chamboulée, et je parlais à voix basse, sans vraiment m'en apercevoir.

    « Je n'ai plus de père. Enfin.. Moi au moins je ne cherche pas à le remplacer à tous prix... »
Revenir en haut Aller en bas
Hey ! Mais c'est
Invité !
Invité
avatar


Si différentes. Vraiment ? [Quinn] _
MessageSujet: Re: Si différentes. Vraiment ? [Quinn]   Si différentes. Vraiment ? [Quinn] EmptyVen 25 Mar - 20:46

Et une joyeuse dispute avec Barbie, rien de mieux pour compléter cette journée. Après tout, maintenant que les livraisons étaient faites, Kyle pouvait bien prendre un peu de temps pour se changer les idées. Au final, passer ses nerfs sur Barbie lui permettait d'évacuer la pression et de ne pas s'en prendre sans le vouloir à ceux qui ne le méritaient pas. Et c'était moins dangereux que de vouloir battre des records de vitesse en scooter.

Sauf que là, Kyle fut déçue. Quinnie Princesse Barbie ne réagissait pas comme elle était censée le faire. Et c'était tout à coup beaucoup moins drôle. Qu'est-ce qui arrivait à la blondinette pour qu'elle mette tant de temps à répondre, elle qui partait d'habitude au quart de tour ?

"Barbie, la solitude ne te réussit pas. Je t'ai connue plus réactive."

Kyle s'attendait à une riposte digne de Quinn Fabray, mais fronça les sourcils en voyant que cela ne venait pas. Bon, décidément, il y avait quelque chose qui n'allait pas. Barbie était malheureuse ? Ken l'avait vraiment laissée tomber ? Bah, ce ne serait pas plus mal. Ce couple parfait était ennuyeux à mourir.

Quinn murmura quelque chose. Kyle ne comprit pas tout, mais entendit distinctement le mot père. Elle jeta un coup d'œil vers qui la blondinette s'était retournée. Un homme, accompagné d'une femme et d'un bébé en poussette. Cet homme, le père de Quinn ? Mais si ces gens étaient les parents de Quinn, qu'est-ce qu'elle faisait là, seule ? Qu'est-ce que c'était que cette histoire ?


"Cet homme... C'est... ton père ?"

Kyle et sa curiosité maladive. Mais que voulez-vous. Elle venait de se retrouver plongée bien malgré elle dans quelque chose qui la dépassait complètement. Alors elle voulait comprendre, c'était normal. La famille de Quinn Fabray... Elle ne s'était jamais posé de questions à ce sujet. Elle avait déjà sa propre situation familiale à gérer, ce n'était pas pour se préoccuper de celle des autres. Surtout de celle de Quinn Fabray. Mais là, elle avait piqué sa curiosité. Elle voulait savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Hey ! Mais c'est
Invité !
Invité
avatar


Si différentes. Vraiment ? [Quinn] _
MessageSujet: Re: Si différentes. Vraiment ? [Quinn]   Si différentes. Vraiment ? [Quinn] EmptyVen 15 Avr - 22:24

    Il venait de partir, lui, sa... petite-amie dirons-nous, et leur bébé. Non mais en fait, c'était ma demie-sœur ? Oui, elle l'était. Mais je ne la considérais pas comme tel, et ne la considérerait probablement jamais comme tel. Je remarquais que la rouquine m'adressait de nouveau la parole, et j'en fus encore un peu déstabilisée. Bon, c'est pas que.. hum, de toutes façons, ma journée était légèrement fichue, alors autant tenter de passer mes nerfs sur elle au pire des cas. Non.. je n'arrivais pas à penser à autre chose qu'à mon.. père et à sa nouvelle famille. J'étais tellement déçue, que de me dire que c'était entièrement de la faute de ce bébé me rendait malade.

    Un bébé nous avait éloignés, définitivement. Et là, que vois-je ? Un bébé, son bébé ! J'en avais le cœur retourné. Que.. Quoi ? Mon père ? Comment avait-elle comprit ? Elle m'avait vu lui parler ? Elle s'était mêlée de ce qui ne la regardait pas ? Bon.. calmons nous, même si ma mère était revenue vers moi seulement car ce type la trompait avec ça, je me devais de ne rien dire à ma mère. D'ailleurs, elle était perdue sans lui, la pauvre femme. J'évitais de lui parler de ma vie, étant donné qu'elle ne m'inspirait plus autant confiance qu'autrefois. Si j'avais besoin de parler, j'avais Mercedes, Brittany ou encore Sam. Bon.. il serait quand même plus aimable de répondre à Kyle.

    « C'était mon père. Il ne l'est plus... Que biologiquement. En quoi ça t'intéresse ? Tu tiens un scoop sur moi, c'est ça ? Eh bien, vas-y, dis-le aux autres ! »

    Honnêtement, je ne me rendais pas compte qu'elle pourrait voir mes paroles de plusieurs façons que ce soit. Soit elle serait d'accord et irait détruire le semblant de dignité familiale qu'il me restait, et je repenserais sans cesse au jour où il m'avait virée de chez moi, soit elle ne dirait rien, et ce serait totalement incompréhensible. Mais, c'était peut-être possible, non ? Non ! Pourquoi ne dirait-elle rien ? Si la situation était inversée, et que j'étais en position de pouvoir, j'en profiterais sans doutes. Quoi que... pas si sa situation était semblable à la mienne. Mais ça m'étonnerait fortement qu'elle soit tombée enceinte de qui que ce soit, pour commencer.

    Puis, même si elle tentait de ne pas être vue par les autres, sa chevelure rousse attirait tous les regards. Dans un sens, je devais admettre qu'elle avait des cheveux assez spéciaux. Ils pouvaient être raides comme des piquets, ou un peu ondulés quelques fois. Ils pouvaient sembler gras, mais néanmoins, ils pouvaient aussi être beaux. Non, je ne devais pas penser du bien d'elle, ou la complimenter, ne serait-ce que par pensées. Cette fille me " taquinerait " va t-on dire, avec ce qu'elle venait de voir, d'entendre et de savoir, et je ne ferais plus que l'insulter et/ou l'éviter jusqu'à la fin de mes jours. Non, plutôt de mes années de lycée. Je vis qu'ils étaient finalement partis, lui, sa... et leur fille.

    Je décidais de partir tout de même. Je saurais tôt ou tard si Kyle avoue à qui que ce soit mon " secret " et je lui en ferais baver quand tout le monde aura oublier cette histoire. Quoi que l'on n'oublie jamais rien au final, on vit avec... Bon allez, je me barre moi ! Finissant par - pour une fois, involontairement - pousser la rousse de mon passage en avançant à toute vitesse, je sentis sa jambe en plein milieu du passage, et je finis par tomber, tandis qu'elle tomba également avec moi. Bien fait ! Enfin, peut-être que c'était un accident des deux côtés. Mais elle avait pu le faire exprès afin de m'humilier en tant qu'avant goût ! Je restais inconsciemment par terre quelques secondes, puis, sentant des regards posés sur moi, je finis par me relever en vain, alors que Kyle était relevée depuis déjà longtemps.

    « Bon, eh bien... J'espère que tu as bien pu visualiser ce que tu as vu tout à l'heure, et que tu es fière de t'être relevée avant moi. Qui sait, peut-être que tu as pris une photo ? Oh, mais oui, Quinn Fabray aux pieds de Kylianna Jenkins ! Ca va faire la une des journaux même, j'en suis convaincue ! » dis-je, montrant mon côté énervé, mais finissant par me trahir, sachant aussi que la rouquine me verrait pleurer. Mince. Je me tournais un instant afin d'essuyer mes larmes, puis me tournais sur le côté, mais légèrement. « Tu as tout à fait le droit de révéler aux gens ce que tu sais. Mais je te promets une chose. Si jamais tu le fais savoir aux gens, je ferais de ta vie un enfer... »
Revenir en haut Aller en bas
Hey ! Mais c'est
Invité !
Invité
avatar


Si différentes. Vraiment ? [Quinn] _
MessageSujet: Re: Si différentes. Vraiment ? [Quinn]   Si différentes. Vraiment ? [Quinn] EmptyVen 13 Mai - 10:43

Kyle n'aurait jamais imaginé qu'une rencontre avec Barbie Princesse Quinnie la chamboulerait autant. Et pourtant...

Quinn Fabray... Cette fille était la perfection incarnée. Parfaite. Physique parfait. Sexualité parfaite. Petit-ami parfait. Rang social parfait. Famille parfaite. Non, vraiment, voir ce genre de fille, c'était particulièrement agaçant, quand on est Kylianna Jenkins, et toutes les emmerdes qui vont avec. Sauf que là, en quelques minutes, l'image de perfection qu'était Quinn venait de s'écailler. Sur le point de la famille, ce n'était pas si parfait que ça, apparemment. Perfect Fabray n'avait plus de père. Du moins, elle ne le considérait plus comme tel. Il avait refait sa vie, sans sa fille. Et visiblement, Quinn en souffrait.

Tout cela sonnait tristement familier aux oreilles de Kyle. Elle, c'était sa mère qu'elle n'avait plus. Qui avait l'avait jetée hors de chez elle quand sa fille avait enfin eut le courage de lui révéler la vérité. Non, Kyle n'avait plus de mère. Une pensée soudaine lui glaça le coeur. Et si sa mère, comme le père de Quinn, se construisait une nouvelle vie ? Si elle les remplaçait, son père et elle ? Non, elle ne ferait pas ça, n'est-ce-pas ? Sa mère restait sa mère, malgré tout...

Perdue dans ces tristes pensées, Kyle ne fit pas attention à ce que disait Quinn. Ni au fait que la blonde voulut partir. Elle réalisa juste qu'elle était bousculée et se retrouva par terre. Elle se releva d'un bon, reprenant conscience de la réalité. Quinn mit, elle, plus de temps à se relever, mais quand elle fut debout, elle n'était visiblement pas de bonne humeur. Houlà, fallait qu'elle se calme, là, quand même. Surtout qu'elle s'énervait pour rien, Kyle n'étant pas du genre à humilier volontairement les gens.

Et des menaces, maintenant...


- J'ai pour habitude d'agir comme je l'entends. Tes menaces n'y changeront rien. Mais calme-toi, je ne dirais rien à propos de ton père.

Puis, tandis qu'elle se détournait pour rejoindre son scooter, Kyle laissa échapper un murmure.

- Je sais ce que c'est de se faire rejeter par l'un de ses parents...

Bon, elle allait rentrer, maintenant. Cette rencontre surréaliste n'avait que trop durer. Et elle n'allait pas en plus donner à Quinn Fabray des armes contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Hey ! Mais c'est
Contenu sponsorisé !




Si différentes. Vraiment ? [Quinn] _
MessageSujet: Re: Si différentes. Vraiment ? [Quinn]   Si différentes. Vraiment ? [Quinn] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Si différentes. Vraiment ? [Quinn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♦ Gleek Club ♦ :: Après les cours :: Cinéma et théâtre-
Sauter vers:  
#g="0" align="center">