♦ Gleek Club ♦
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un jour comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hey ! Mais c'est
Invité !
Invité
avatar


Un jour comme les autres _
MessageSujet: Un jour comme les autres   Un jour comme les autres EmptySam 2 Avr - 12:03

Spoiler:
 

Une fois de plus, j'arpentais fièrement les couloirs de cette antre de la médiocrité dont j'étais la plus importante personnalité. Avec l'élégance et la gloire dont j'étais dotée, je me déplaçais dans le dédale de cette construction en expulsant de mon passage tous les gêneurs qui osaient se placer sur mon chemin.

Je n'avais qu'un but rejoindre le réfectoire pour veiller ce que mes cheerios ne gonflent pas leur ventre des graisses et hydrates de carbone proposés par l'infâme cantine scolaire dans le seul but d'asservir la masse du bétail adolescent qui emplissait la pièce.

J'aperçus certaines d'entre elles cramponnées à leur cocktail minceur réglementaire et sentis une partie de la tension qui m'animait se mettre en sommeil dans l'attente du prochain entrainement. Soudain, mon esprit d'une vivacité inégalable et ma vision sans égale repèrent la chose la plus immonde qu'il m'ait été donné de voir depuis l'épidémie de rougeole de 86.

Une des filles du haut de la pyramide venait de se servir une assiette débordante de potatoes. Je fondis sur elle et abattis ma main sur son épaule.

"On peut savoir ce que tu fais fatgirl?"
Revenir en haut Aller en bas
Hey ! Mais c'est
Invité !
Invité
avatar


Un jour comme les autres _
MessageSujet: Re: Un jour comme les autres   Un jour comme les autres EmptyDim 3 Avr - 14:24

Ces derniers jours, Emma avait accueilli dans son bureau beaucoup d'élèves qui se plaignaient de la cafétéria. Apparemment, en plus de la mauvaise qualité de certains plats, les couverts étaient sales et des cheveux des cantinières trainaient dans les assiettes. Ces informations alarmèrent terriblement la conseillère d'orientation qui décida d'aller analyser la situation dans les cuisines. Bien entendu, cette idée lui paraissait terriblement effrayante : elle s'y prépara psychologiquement toute la semaine en allant dans le fast-food du coin 10 minutes par jour. Le vendredi, à l'heure du déjeuner, elle se décida à se rendre dans la cafétéria. Elle vit les élèves qui faisaient la queue pour se servir au self, et une cantinière qui plongeait son doigt dans une substance verte douteuse, le fourrait dans sa bouche puis le retrempait dans la substance. Les cheveux d'Emma se hérissèrent sur sa tête et elle voulut faire demi-tour, mais sa volonté de protéger ses élèves contre la saleté prit le dessus. Les jambes tremblantes, la rouquine se dirigea vers la porte à battant grise qui dissimulait cet enfer appelé cuisine. A mi-chemin, Emma s'arrêta pour resserrer le nœud orange qui ornait sa chemise puis reprit sa course, se faufilant entre les mains des adolescents pleines de graisse et les postillons qui jaillissaient de leurs bouches pleines. La rouquine frissonna de dégoût et poussa les portes avec tout le courage qui lui restait, et vit se dérouler devant elle un spectacle terrifiant. Une armée de cuisinières automates imitaient leur collègue et goûtaient différents plats de ratatouille avec appétit, n'hésitant pas à plonger leurs doigts plusieurs fois dans le mélange. En plus de ça, elles agitaient leur chevelure de haut en bas comme des déchaînées, et l'œil de lynx roux d'Emma pouvait voir des cheveux tomber dans les marmites. Horrifiée, elle repartit en faisant bruyamment claquer ses talons, bien décidée à aller prévenir Figgins. Mais un survêtement Adidas orange non loin d'elle lui donna une idée...

Emma n'aimait pas beaucoup Sue, même sûrement pas du tout. Elle était cruelle, sadique, ne pensait qu'à ses cheerios, critiquait ses tenues alors qu'elle ne portait que d'horribles joggings, et elle … La minute coup de gueule d'Emma est finie, merci pour votre attention. Enfin bref, malgré tout ça, Sue avait une grande qualité qu'Emma n'avait jamais possédé : de l'autorité. Et ça serait bien utile devant les cantinières, plus qu'une intervention de Figgins. Si les cantinières étaient virées, les cantinières sauraient qu'il s'agissait d'une plainte de la conseillère d'orientation et elle aurait droit à des restes infects devant sa porte en guise de représailles. Mais si Sue ne faisait que les rappeler à l'ordre, Emma ne risquerait pas de voir son palier submergé par les microbes... Mais quelle génie !

-Sue, il faut que tu saches que les plats de la cantine peuvent nuire au poids de tes cheerios, dit Emma quand elle fut arrivée à sa hauteur. En effet, j'ai surpris des cantinières glisser des cheveux dans la ratatouille de ce midi … Et en plus que ce soit horriblement dégoûtant, tout le monde sait que les cheveux font grossir !

Malgré la grande volonté d'Emma, elle semblait ne pas avoir retenu l'attention de Sue. Emma remarqua que la coach parlait à l'une de ses élèves, et devina qu'elle venait de la réprimander par rapport à ce qui se trouvait sur son plateau.

-Voyons Sue, tu ne serai tout de même pas entrain d'empêcher ta cheerios de se faire plaisir ? Quelques petites potatoes de temps à autre, ça ne fait pas de mal Very Happy. Et puis surtout, c'est délicieux les potatoes ! Enfin moi, je ne peux pas en prendre car trop de mains les manipulent. Les seules fois où j'en prends, c'est quand je vais à l'hôpital. Là, c'est bien nettoyé ! Very Happy Enfin bref. A moins que ta cheerios ne soit atteinte d'un quelconque trouble de l'appétit – et je serai donc ravie de l'accueillir dans mon bureau, je te suggère de la laisser manger ce qu'elle veut avant qu'elle ne soit obligée d'aller à l'hôpital.

Se rendant compte qu'elle venait peut-être d'effrayer l'élève en question, elle se tourna vers elle avec un sourire radieux :

-Bien sûr, ne t'en fais pas, tu n'es pas encore arrivée là Very Happy. A moins que ça ne se voit pas et donc... Direction mon bureau ! Very Happy Ca te fait plaisir les potatoes, n'est-ce pas ? Voyons Sue, regarde ce petit air de chien battu... Laisse parler ton côté sumain !

La cheerleader semblait plus perturbée qu'autre chose par l'attitude de la conseillère d'orientation, mais de toute façon, elle n'était pas au bout de ses surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Hey ! Mais c'est
Invité !
Invité
avatar


Un jour comme les autres _
MessageSujet: Re: Un jour comme les autres   Un jour comme les autres EmptyDim 1 Mai - 16:40

Déjà les yeux de cette adolescente en manque de guide exprimaient mon sentiment préféré: la terreur, à laquelle se mêlait pour mon plus grand plaisir un soupçon de soumission. J'étais superbe dans mon rôle de guide de ces pauvres filles, une fois de plus la toute puissance de Sue allait imposer sa volonté.

Cette anonyme s'apprêtait à reposer l'intégralité de son plateau, sans doute dans le secret espoir de s'élever dans la pyramide des cheerios et du même coup de la médiocre échelle sociale de ce lycée. Malheureusement, apparaissant tel un petit lutin irlandais horripilant, cette imbécile de conseillère maniaque intervint pour nuire à la dissémination de l'esprit sylvestérien qui pouvait faire sortir le monde son chaos.

J'écoutais à peine son verbiage, elle minaudait l'idiote, je me demandais en détaillant sa tenue ce que Shuester, malgré le désavantage de sa coiffure, avait pu faire avec elle.

Je secouais la tête et prit enfin la parole puisque les piaillements venaient de cesser. En plus, elle avait visiblement effrayé l'élève en question car celle-ci la contemplait comme si elle venait de lui dire que les cheerleaders n'étaient pas dans le coup.

-Ecoute je n'ai pas saisi la moité de ton verbiage, j'étais trop déconcentrée par l'horrible couleur de ton chemisier. Tout ce que j'ai retenu c'est que tu as une nouvelle fois de plus exposée ta folie et que tu contestes les ordres que je donne à mes filles, j'insistais sur le possessif. Et plus tu as eu le malheur d'évoquer chez moi quelque chose qui n'existe pas, alors écoute moi bien: je me suis faite faire l'ablation de la partie émotion du cerveau!
J'avançais vers elle le doigt tendu et elle recula, parcourue de frissons. Je poursuivis, emplie de grandeur par l'ensemble de l'attention portée sur ma personne.

- Parce que qui dit émotion, dit faiblesse, mollesse et perdant. Bref des mots qui te parlent Emy. Alors je vais te donner un dernier avertissement, j'approchais volontairement très près mon visage du sien, ne t'occupe plus de l'alimentation de mes filles.

Je me tournais vers la petite grue toujours figée avec son plateau et le lui arrachait des mains.

-Tu es encore là toi, déguerpis.

Elle s'enfuit tout droit un en direction du gymnase. Je fis un hochement de tête approbateur. J'étais maintenant seule face à cette insignifiante rouquine.
Revenir en haut Aller en bas
Hey ! Mais c'est
Invité !
Invité
avatar


Un jour comme les autres _
MessageSujet: Re: Un jour comme les autres   Un jour comme les autres EmptyMer 4 Mai - 0:05

Sidérée par le manque d'humanité de Sue, Emma mit quelques temps à réagir. Heureusement, ses neurones se reconnectèrent juste à temps pour refermer sa bouche avant qu'une mouche n'entre dedans. Rien qu'à cette idée, Emma frissonna. Toutes les bactéries qui devaient se trouver sur une mouche de cantine lycéenne … Beurk ! Aussi dégoûtant que Sue qui disait qu'elle n'avait plus la moindre trace de sensibilité en elle-même. D'ailleurs, il fallait un bien grand manque de sensibilité pour oser critiquer ses chemises ! Elle qui faisait tellement attention à sa manière de s'habiller … Sue avait un cœur de mouche. Imaginant une tête de Sue sur un corps de mouche à viande, Emma déglutit, roula des yeux et croisa ses mains sur son ventre.

-Sue, ce n'est pas parce tu ne ressens plus le moindre sentiment que ton coeur ne peut pas te doter de la moindre bonté ? Je suis certaine que les substances radioactives qui vous alimentent toi et tes Cheerios arrivent encore à le faire battre, même si le reste de ton organisme a dépéri vu les troubles de santé qu'elles ont dû entraîner sur toi …

Emma lui adressa un petit sourire hypocrite, balaya la salle du regard pour regarder les adolescents aux doigts couverts de graisse, frissonna puis se retourna vers sa collègue.

-Et au passage, je ne cesserais de me mêler de ce que peuvent ingurgiter tes cheerleaders que lorsque tu leur donneras quelque chose de plus « saint ». Comme euh...

La rouquine regarda à nouveau dans la cafétéria, cherchant un exemple pour Sue. Mais à part de la nourriture de fast food, il n'y avait pas grand chose...

-De la ratatouille ! S'écria Emma. Mais sans postillons ni crachats des cantinières dedans, bien sûr. Avec des légumes bien propres, et issus de l'agriculture biologique !

Un Homer Simpson prit possession de la conscience d'Emma, et elle entendit sa voix lente résonner dans sa tête :

* Mmmhh, biooo ! Love 2 *

La conseillère secoua sa tête pour chasser ces idées crasseuses de sa tête. Le regard de Sue à cet instant-là l'impressionnait beaucoup, mais il ne fallait pas qu'elle laisse sa crainte prendre le dessus. Mais bon, comme le disait France Gall … :

-Résiste !


Se rendant compte qu'elle venait de parler à voix haute, Emma devint toute rouge et évita comme elle le pouvait le regard perplexe de la coach des Cheerios.

-Désolée, je tentais de raisonner par la pensée ce pauvre garçon de ne pas manger cet hamburger. Je suis d'accord sur un point avec toi : personne ne devrait se nourrir de nourriture de fast food, c'est affreusement infect ! Si tu veux, on pourrait s'allier, au moins une fois dans notre vie, pour empêcher les élèves de manger ça. Il y aurait moins d'obèses, moins de maladies, plus de sportifs, et donc plus de corps en bonne santé … Qu'est-ce que tu en dis ? Very Happy

Les yeux brillant d'une lueur d'espoir, Emma regarda Sue avec un air implorant. Si au moins, pour une fois, elles pouvaient être d'accord sur le même point... Du jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Hey ! Mais c'est
Contenu sponsorisé !




Un jour comme les autres _
MessageSujet: Re: Un jour comme les autres   Un jour comme les autres Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour comme les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♦ Gleek Club ♦ :: 
Lycée McKinley.
 :: Réfectoire
-
Sauter vers:  
#g="0" align="center">